Øvercløcking

Bonjour, ce forum est dédié aux passionnés de l'informatique et tant qu'à faire à l'overclocking de la nouvelle platform D'intel . Nous ne négligons pas les platforms AMD et PENTIUM donc venez nombreux ! A VOS BENCH!!

http://peche-shop.fr/
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets

Connecté en tant que Anonymous. Dernière visite le

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les bases du refroidissement

ForumSujetsMessagesDerniers Messages
Pas de nouveaux messages

De bonnes bases


Partir sur de bonnes bases : le boîtier
Le choix du boîtier est primordial. Au format ATX, il devra dans le meilleur des cas proposez un emplacement de 80mm ou 120mm à l’arrière, en dessous de l’emplacement prévu pour l’alimentation, et en bas à l’avant. Ceci permettra d’assurer un bon flux d’air au sein de la machine.
Assurez un bon flux d’air
Quand votre machine est en marche, elle produit, je ne vous apprends rien, de la chaleur. Vous aurez beau essayer de refroidir autant que vous voulez vos périphériques en apposant des ventilateurs, si l’air chaud n’est pas extrait il ne serviront à rien. Pour se faire il faut placer à l’arrière de la machine à l’emplacement prévu pour, si ce n’est pas le cas, un ventilateur en extraction. On peut compléter ce dispositif par un ventilateur à l’avant du boîtier, en bas, afin d’améliorer encore le flux d’air. Ceci n’est toutefois pas obligatoire puisqu’à partir du moment ou un ventilateur extrait de l’air du boîtier, il rentrera naturellement par d’autres orifices. Afin de ne pas trop gênez le flux d’air, veillez à monter votre machine proprement : évitez d’avoir des câbles qui traînent pour rien en plein milieu !
Pâte Thermique
La pâte thermique permet d’améliorer le contact entre l’élément à refroidir et son radiateur. En effet les deux surfaces ne sont pas 100% lisses et une petite noisette de pâte repartie d’avoir un contact optimal. Attention toutefois à ne pas en mettre trop : une très fine couche suffit. En effet la pâte thermique ne conduit pas aussi bien la chaleur que l’aluminium ou le cuivre, il ne faudrait pas donc gagner en contact perdre en conductivité de la chaleur.
Bien refroidir les éléments
Généralement, on refroidit les divers composants de la machine en utilisant deux éléments. Le premier est un dissipateur, qui se pose sur le processeur, le chipset ou encore le processeur de la carte graphique. Son rôle est de « pomper » la chaleur produite par l’élément et de la repartir au mieux sur sa surface, qui est plus importante.

Généralement ont refroidit directement ce radiateur par convection forcée, c´est-à-dire en soufflant de l’air dessus à l’aide d’un ventilateur. Afin d’améliorer ce type de refroidissement, il n’y a pas 36 solutions : il faut un radiateur offrant une surface d’échange avec l’air la plus importante possible, et un ventilateur qui sera également de taille importante. En effet, plus un ventilateur sera grand, moins il aura besoin de tourner vite et moins sa nuisance sonore sera gênante à débit d’air équivalent.

L’autre méthode la plus usitée est le watercooling, ou refroidissement à eau, auquel nous consacrons un dossier explicatif. Cette fois l’élément à refroidir est surmonté d’un échangeur qui pompe la chaleur. Lui-même est refroidit par un liquide qui est chargé de transporter la chaleur plus loin, voir à l’extérieur du PC. Il passera alors dans un radiateur de taille plus ou moins importante et qui sera refroidit par convection naturelle. L’avantage du watercooling est double, puisqu’il permet d’avoir une surface d’échange avec l’air plus importante car déportée, et d’avoir un radiateur à l’extérieur de la machine.

Il existe enfin des solutions plus extrêmes, telles que les plaques à effet Peltier. Cette plaque, grâce a un courant électrique qui la traverse, provoque une différence de potentiel électrique entre les deux matériaux la constituant et engendre ainsi un gradient thermique. Ainsi sur la surface extérieure ça fait du froid (très froid) et ça jour le rôle d’une pompe à chaleur (Par contre de l’autre coté c’est très chaud). En théorie c’est donc très bien mais malheureusement, il faut pouvoir évacuer la chaleur générée par le peltier ce qui en réduit grandement l’intérêt.


Les overclockeurs de l’extrême préfèrent utiliser un refroidissement à changement de phase. Utilisé dans les réfrigérateurs depuis belle lurette, cette technologie permet d’obtenir des températures inférieures à 0°C. Asetek et Chip Con proposent notamment des solutions de ce type, les Vapochill et les Prometeia. Toutefois, les températures atteintes par ce type de refroidissement entraîne une isolation contraignante à mettre en place autour du processeur, et beaucoup se dirigent vers un système couplant un refroidissement à eau, et un refroidissement à changement de phase pour refroidir l’eau du système.


Modérateur: Membres
00

Annonce globale&Annonce & Note [0]

SujetsRéponsesVuesDerniers Messages
Aucun message.

Sujets []

  Revenir en haut

Modérateur : Membres

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

  • Nouveaux messages Nouveaux messages
  • Nouveaux messages [ Populaire ] Nouveaux messages [ Populaire ]
  • Nouveaux messages [ Verrouillé ] Nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
  • Pas de nouveaux messages [ Populaire ] Pas de nouveaux messages [ Populaire ]
  • Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ] Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Annonce Annonce
  • Note Note
  • Annonce globale Annonce globale